Home Page
Français      English      Español      Italiano


Melchiorre 'Paolo' Gerbino, leader Mondo Beat
Melchiorre Paolo Gerbino
directeur du magazine 'Mondo Beat'
- leader de la Contestation


Manifeste de la Contestation Vandalique contre le Vatican


Bien que Hiroshima et Tchernobyl nous enseignent que les pages de l'histoire tournent lorsque des événements nucléaires se produisent, moi je ne veux pas d'une destruction nucléaire de la Cité du Vatican, parce que ce serait une destruction partielle de l'Église Catholique Romaine, alors que impliquerait un génocide d'innocents et une terrible catastrophe environnementale. Je pense que le mieux serait une destruction vandalique de la Cité du Vatican et des macabres structures que la Prostituée a disséminées dans le monde.

Pourquoi je suggère une action vandalique contre le Vatican? Tout d'abord parce que moi même je suis Vandale, arrivé en Sicile à partir de Djerba il y a 1600 ans. Mais même si j'avais été Ostrogot, j'aurait imaginé une action vandalique. La Contestation est gestuelle et l'iconoclasme vandalique le plus en ligne avec elle (qui ne voudrait pas être la première personne qui arrivera à la Pietà de Michel-Ange, brandissant une massue?).

Mais que le Contestateur ne soit pas un meurtrier, et non seulement pour les raisons bien connues et toujours valides de la non-violence, mais aussi parce qu'il doit activer une veine sadique intellectuelle, qui favorise la créativité vandalique. Permettez-moi d'expliquer avec un exemple: il produit plus d'inspiration vandalique observer un pauvre diable (disons un Gianni De Pincopallino) se traînant à espionner pour le Vatican, dont les prêtres le sodomisaient dans son enfance, que de le voir mort.
Ainsi, la Contestation Vandalique contre le Vatican doit s'abstenir des actions homicides, en tout cas, qu'elles soient des actions individuelles ou collectives, organisées ou improvisées, publiques ou secrètes.

Le Contestateur ne doit pas créer de structures, mais doit occuper des structures existantes, en les confisquant à l'Église Catholique et immédiatement en les transformant en centres érotic-libertaires, ouverts à toute personne sans contrôle d'aucune sorte: des centres temporaires et précaires qui soient enfin vandalisés, indifféremment si par la police ou les Contestateurs eux-mêmes.

Le Contestateur doit se rappeler que la caractéristique principale de la Contestation est la sexuelle, puisque la Contestation est une révolution et il n'y a pas des vraies révolutions sans révolution sexuelle. Par conséquent, la Contestation Vandalique contre le Vatican doit être orgiaque et théâtrale, pour contester sans équivoque la fraude du SIDA. Cette fraude idéologique et économique, par laquelle la liberté sexuelle est mortifié et d'argent est pris de ceux qui sont réprimés, a été conçue par le Vatican et les entreprises multinationales.

Le Pionniers de la Contestation Vandalique doivent se rappeler que La Contestation est contagieuse et quand dépasse un certain niveau de résistance, opposée contre elle par le pouvoir etabli par tous les moyens possibles, alors se répand comme une pandémie. Par conséquent, les Pionniers de la Contestation Vandalique doivent être lucides dans leurs actions contre le Vatican, afin de guider la marée des autres actions qui suivront.

Le Contestateur doit concevoir la Contestation Vandalique contre le Vatican comme créativité destructrice dans l'évolution, faite d'actes originaux et inimitables, de sorte qu'aucun cardinal ou policier puisse prévoir ce qui pourrait être comploté par on ne sait pas qui.

Le Contestateur Vandalique absout la fonction historique de saboter les célébrations de Funérailles de l'Homme Classique, au cours desquelles l'Église Catholique Romaine, depuis 1700 ans, est en train de sacrifier les ressources des vivants pour honorer le Mort.
L'effondrement de l'Église Catholique Romaine est attendue dans les événements qui se produiront, car un nouvel ordre doit émerger dans le monde, inévitablement. Ainsi, le Contestateur Vandalique doit être flegmatique en attendant son moment, et le moment venu, hiératique dans la dévastation.

* * *

Quelques mots sur les sionistes

Les sionistes n'auraient pas un grand pouvoir si l'Église Catholique, la Luthérienne et les autres Reformées, les Eglises Orthodoxes, n'avaient pas donné a eux le pouvoir transversalement. Cela elles font parce que les Eglises chrétiennes ne seraient pas autrement en mesure de lier les gens au jeu sadomasochiste du Messie des Juifs cloué à la Croix de l'Empire Romain. La meilleure stratégie pour ne faire pas éloigner les gens de la Croix est d'affaiblir le gens jusque au point de l'épuisement, pourtant on laisse les gens à la merci des sionistes, qui sont aussi pernicieux que les parasites. Comme preuve que le pouvoir sioniste découle des Églises Chrétiennes, il y a constatation que, lorsque les Églises chrétiennes ont pas de pouvoir, aussi les sionistes en ont pas (Japon, Chine, sociétés islamiques). Bien sûr, les sionistes peuvent compter sur leur pouvoir économique partout, mais pas sur l'idéologique, qui est le plus important. Difficile d'établir, difficile à éradiquer, il est par le pouvoir idéologique que l'on gouverne la société, tandis que le pouvoir économique, par comparaison, est précaire.
Avec la ruse, l'Eglise de l'Empereur Constantin nous fait craindre un monde entre les mains des sionistes, si l'Église avait à s'effondrer. Au contraire, la vérité est que si l'Église devait s'effondrer, la même chose se passerait aux sionistes. Et si les sionistes étaient en mesure de contrôler le monde, alors le monde serait dominé par l'Eglise, qui est capable de pénaliser les sionistes avec des pogromes de Juifs à tout moment que les sionistes font un pas dans la mauvaise direction.
En fait, quand les sionistes voulaient la présidence des États-Unis avec Paul Wolfowitz, pour faire des États-Unis un satellite d'Israël, le Vatican a produit le film " The Passion of the Christ ". Après quoi les sionistes se sont retirés immédiatement, car ils ont bien compris que, si le Vatican avait produit un deuxième film du même genre, une chasse aux Juifs aurait commencé aux États-Unis. Paul Wolfowitz, non seulement n'est pas devenu le président des États-Unis, mais a perdu la présidence de la Banque Mondiale et a été photographié avec une chaussette cassée, une image qui a été diffusée dans le monde entier. .. Probablement, maintenant il est en train de vendre des tapis quelque part dans Manhattan.
Pour mettre fin à cette intrigue entre Vatican et sionistes, qui, cependant, parviennent toujours à un accord entre eux pour extorquer le monde, il faut jeter la Croix et la Bible. Et ça peut se faire sans remords. La Croix est l'emblème de l'esclavage. La Bible, des bêtises ...sépara les eaux qui sont sous le firmament d'avec les eaux qui sont au-dessus du firmament... Qu'a-t-il créé le deuxième jour... le bidet?
Trashing la Croix et la Bible solennellement. Dans les théâtres, les places publiques, les écoles, pour éclairer les esprits des jeunes.

* * *